Centre Urbain Nord, Imm. Tour des bureaux 2ème étage – B01, Tunis

Solutions techniques pour béton armé : la fibre de carbone

Solutions techniques pour béton armé : la fibre de carbone

Le béton armé est connu et apprécié pour sa résistance à toute épreuve. Il peut être renforcé à l’aide de la fibre de carbone. Ce renforcement de béton de haute qualité influe efficacement sur sa solidité. Il confère de nombreux avantages et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est très prisé par les constructeurs. Que faut-il savoir sur cette solution technique pour béton armé ?

Qu’est-ce que la fibre de carbone ?

Fibre de carbone pour béton armé est une solution technique chez TBP qui sera débattue dans notre article ci dessous.

La fibre de carbone est l’une des solutions les plus prisées pour renforcer le béton. Elle est encore plus résistante que la fibre de verre. Elle est également plus légère et résiste à une température de 215 °C. Elle est à la fois solide et très rigide. Elle ne se casse pas facilement et bénéficie d’un important potentiel de conductivité électrique.

La résistance de la fibre de carbone fait d’elle un excellent matériau pour la construction de béton armé pour les ponts et les grandes œuvres du bâtiment public ou privé. Elle est également tenace et convient aux secteurs comme l’aérospatial, la défense, et même le médical. Elle remplace l’acier dans le renforcement du béton.

Solutions techniques pour béton armé : la fibre de carbone

Que faut-il savoir sur cette solution technique ?

Pour produire les armatures de béton avec la fibre de carbone, il faut utiliser un procédé textile. Cela passe par la combinaison de nombreuses fibres de carbone en un seul fil. Chaque fil est ensuite transformé dans une machine spécialisée afin de bénéficier d’un revêtement pour le stabiliser.

Trois méthodes sont préconisées. La première consiste à mettre des fibres de carbone directement dans le béton. Il faut qu’elle soit repartie de façon uniforme.

Le second procédé est la projection ciblée de la fibre de carbone dans le béton. Il a été élaboré par des chercheurs de l’université d’Augsbourg qui voulaient accroître la résistance à la traction de ce matériau. Leur pari est gagné avec cette méthode.

Le dernier procédé se focalise sur la construction de nattes textiles, toujours avec un colmatage en fibre de carbone bien évidemment. Celles-ci ressemblent à des grillages et seront réparties dans différentes couches fines de béton.

Ces méthodes innovantes n’ont pas manqué de séduire les spécialistes de la construction, et cela, depuis une dizaine d’années. Contrairement au procédé traditionnel, elles ont l’avantage d’être plus faciles à mettre en œuvre sur le terrain. De plus, il n’y a pas beaucoup de préparation à faire.

Si vous voulez offrir plus de solidité à vos bétons armés, la méthode avec la fibre de carbone est la plus fiable. Elle convient bien aux zones sismiques.

Laissez un commentaire